La loi des séries ou comment tester ma zen attitude?

Dans la famille pas de bol,nous voilà.

Depuis un mois, nous cumulons les boulettes.

1/ Nos péripéties de vacances

  • Nous sommes tombés en panne de voiture un samedi soir à 19h à 5 km de notre arrivée. Au fin fond des Alpes à 1600 m d’altitude c’est tellement plus drôle de tomber en panne!img_20160725_100721
  • L’assurance nous prêtait une voiture (une clio) alors que nous sommes six. Épique nos sorties familiales dans les Alpes! Heureusement, l’agence de location nous a surclassé avec un picasso 7 places pour la semaine.
  • La concession la plus proche nous a proposé un rendez-vous pour diagnostiquer notre panne 15 jours après être tombés en panne sachant que nous ne devions rester dans les Alpes qu’une semaine. Le moteur a certainement cassé.
  • L’assurance nous propose de nous rapatrier en train (très pratique avec des bagages pour six + les sièges autos ).
  • Nous nous sommes débrouillés pour trouver un transporteur pour rapatrier notre  voiture dans notre région (à 800 km des Alpes) à nos frais bien-sur.

J’avoue que j’ai eu bien du mal à profiter de ce séjour à la montagne!!!

2/ La rentrée

  • Premier jour de reprise du travail: la baby-sitter m’appelle dans l’après-midi pour me dire que le four disjoncte. Elle voulait préparer un gâteau pour le goûter des enfants. Je rentre le soir et démonte le four: c’est tout cramé derrière. On achète un nouveau four et on remercie notre bonne étoile: notre maison n’a pas pris feu. Note à moi-même: quand les plombs sautent ce n’est pas bon signe, il ne faut pas insister
  • Premier jour d’école des enfants: la baby-sitter m’appelle le midi car Pépète a cassé ses sandalettes Kickers à l’école. Elle me rappelle l’après-midi pour me dire qu’une plaque du frigo a cassé en ouvrant la porte de ce dernier: je vous le mets dans le mille : c’est forcément celle sur laquelle sont entreposés les  30 œufs frais de mes poules. Je prends le soir ma voiture et je tombe en panne de batterie (heureusement près d’une ferme dont je connais le propriétaire : il m’a rechargé cette dernière et a appelé un de ces fournisseurs pour savoir s’il avait mon modèle en stock. En une heure, j’avais une nouvelle batterie, montée dans ma voiture afin que je puisse aller travailler le lendemain.
  • Au bout de 9 jours de travail soit 3 semaines après la rentrée, la baby-sitter nous laisse tomber. Elle m’annonce cela un vendredi soir alors que rien ne le laissait présager: tous les soirs quand je lui demandais comment c’était passée la journée: tout allait bien. Elle est trop fatiguée malgré ses 20 ans. Qui c’est qui se retrouve avec quatre enfants « à caser » de 7h à 18h (ils vont à l’école à 8h45 jusqu’à 16h30)? Pour couronner le tout, quand elle vient récupérer son chèque et ses papiers, elle me rend mon siège auto en s’excusant car son chien a manger les lanières de ce dernier. Au secours, mais pourquoi ça tombe toujours sur moi!!!!

Bon je ne sais pas pour vous mais moi je suis ravie que ce mois « pas de chance » se termine, vivement Octobre!

Et chez vous tout va bien?

A bientôt.

Estelle

Ce contenu a été publié dans Non classé, vie de famille. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *